Les Filles II

Projet par LES FILLES CUISINENT SRL/BV financé par ECCO NOVA FINANCE SRL/BV

Les Filles II
Les Filles II
Les Filles II
Les Filles II
Financement 200.000€ sur 200.000€ Le montant maximum visé par cette campagne est de 200.000€ 100%
Taux d'intérêt annuel 7,00% Durée5 ans

Type PME Durable Statut Cloturée

Lieu Bruxelles Premier paiement 15/12/2022

Fin de campagne 15/12/2021 Risque 1 2 3 4 5

Ce projet a été financé avec succès.

Le porteur du projet

Les Filles II

REMARQUE : Le financement de ce projet est réalisé via Ecco Nova Finance, le véhicule de financement d’ECCO NOVA. Son rôle est d'accorder des prêts aux porteurs de projet sur la base des fonds levés auprès des investisseurs qui déterminent eux-mêmes le porteur de projet qu'ils souhaitent financer. Le rendement de leur investissement est uniquement fonction du rendement offert par le porteur de projet au titre du prêt octroyé par le véhicule. Chaque prêt accordé à un même porteur de projet est logé dans un compartiment distinct dans le patrimoine d'Ecco Nova Finance. Ecco Nova Finance ne permet aucune mutualisation des risques entre les différents prêts qu'elle accorde et ne doit pas être confondu avec un organisme de placement collectif de type Fonds Communs de Placement (FCP) ou Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV). Consultez notre FAQ Pour en savoir plus sur Ecco Nova Finance. 

 

LES FILLES, CUISINE SAINE, BIO ET LOCALE !

Initiées par Line Couvreur, Les Filles sont nées il y a une dizaines d’année en Région bruxelloise avec pour objectif de : 

  • Cuisiner des plats exclusivement à partir de produits bio, artisanaux ou fermiers ;
  • Transmettre sa cuisine respectueuse de l’homme, de la terre et du produit à travers de cours de cuisine ;
  • S’inscrire dans la lignée du slow food en suivant le ryhtme des saisons.

Aujourd’hui, on retrouve le concept des Filles dans 5 enseignes bruxelloises. 

Les Filles se sont dotées d’un tout nouvel atelier de production, qui fait l’objet de la présente levée de fonds.

LES FILLES EN QUELQUES DATES CLES

  • 2009 : Line Couvreur lance le concept Les Filles – Création de la société LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES.
  • 2013 : André Van Hecke et Catherine Kirszbaum rejoignent Line pour promouvoir cette approche saine et responsable du bien manger – Ouverture de la 1ère Table d’Hôte Les Filles dans une maison de caractère située au centre-ville de Bruxelles, rue du vieux Marché aux Grains. 
  • 2016 : Ouverture de 2 nouveaux sites Les Filles dont l’un au sein du Parlement Européen.
  • 2017 : Eric Coppieters (ex Deminor & Pain Quotidien), passionné de ce projet, intègre le capital de l’entreprise LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES au travers de sa société BRASSERIE 28 SA (brasserie artisanale de bières sans sucres). Cette dernière détient aujourd’hui 59% de la société. 
  • 2018 : Ouverture d’un site Les Filles dans le musée BELvue à côté du Palais Royal.
  • 2019 : 
    • Ouverture d’un site Les Filles dans le food market WOLF 
    • Création de la société LES FILLES CUISINENT dans le but de centraliser la production dans un seul atelier. 
  • 2021 : 
    • Ouverture en Avril 2021 de l’atelier culinaire de LES FILLES CUISINENT située rue du Vivier d’Oie à Uccle. 
    • Déménagement du comptoir LES FILLES dans le food market WOLF vers le Bulthaup de Woluwé.

ACTIVITE DE LES FILLES 

2 sociétés distinctes pour séparer la production et la distribution des Filles :

 

(LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES – 0818.010.797)

LES FILLES CUISINENT (0738.573.242)

Cinq sites de restauration dans Bruxelles (soit environ 1.200 couverts par semaine).

Atelier central de production, pour LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES et des clients tiers.

Fondée en 2009.

Fondée en 2019.

Le site de production est ouvert depuis Avril 2021.

15 ETP

15 ETP

 

Société emprunteuse dans le cadre de cette campagne

Philosophie commune : durable, humain, bio, proximité


Le business model se veut segmenté, isolant l’activité de production alimentaire porté par LES FILLES CUISINENT de l’activité de distribution porté par LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES mais avec les avantages de l’intégration verticale offerte par les actionnaires (voir ci-dessous). 

Le projet

Les Filles II

LES FILLES CUISINENT – ATELIER DE PRODUCTION ALIMENTAIRE EXCLUSIVEMENT BIO ET DE SOURCING LOCAL

La société LES FILLES CUISINENT a été constituée le 27 novembre 2019. L’objet social était de constituer un atelier de production alimentaire, en région Bruxelloise (1180) exclusivement BIO et de sourcing local.

Cet atelier central devait présenter des caractéristiques particulières pour répondre à la philosophie défendue par Les Filles (durable, humain, bio, proximité,…) et se trouver physiquement sur les lieux d’un comptoir pour rester en contact avec la clientèle.

Après des mois de recherche, une exceptionnelle opportunité a été explorée et s’est avérée correspondre point pour point au cahier des charges des Filles. Il s’agit d’un emplacement occupé jadis par un garage, dont DIETEREN est toujours propriétaire, au Quartier Vivier d’Oie à Uccle.

LES FILLES CUISINENT engagèrent les investissements nécessaires à la réalisation de l’atelier culinaire du Vivier d’Oie (1180) et contractèrent auprès des entrepreneurs impliqués au projet avec un calendrier fixé à l’automne 2020.

Bien qu’engagé, le planning de réalisation/construction de ce bel outil fut retardé du fait de la crise sanitaire et du 1er confinement. L’été 2020 annonce un ralentissement de l’épidémie et des assouplissements sont accordés à l’Horeca, laissant apercevoir une possible normalisation des activités.

La « seconde vague » Covid et le nouveau confinement viennent alors à nouveau perturber le calendrier.

Le chantier fut finalisé début avril 2021, et l’atelier opérationnel dès la 4ième semaine d’avril. Le démarrage fut progressif alors que l’Horeca était toujours à l’arrêt (ou récemment exclusivement en mode « terrasse »). La clientèle de LES FILLES CUISINENT étant principalement Horeca, secteur particulièrement frappé par la crise sanitaire devenue économique, les objectifs de chiffre d’affaires des premiers mois d’activité en ont été largement affectés.

En juillet 2021, l’atelier est audité par l’AFSCA qui délivre les certifications nécessaires. Les autorisation et agréments sont accordés le 22 juillet.

Le montant total pour cet investissement fut d’approximativement 1.350.000€, financé par capitaux propres (environ 600.000€) et un crédit d’investissement de 750.000€ octroyé par la banque BELFIUS. 

EVENEMENTS CLES DEPUIS LE LANCEMENT DE LA CAMPAGNE LES FILLES

1. AUGMENTATION DE 400.000 EUROS DU CAPITAL DE LES FILLES CUISINENT

En complément aux 2 campagnes de crowdlending lancées sur Ecco Nova, les actionnaires historiques ont augmenté le capital de LES FILLES CUISINENT de 400.000€ de manière à renforcer la solvabilité de la société. Le tableau 1, repris plus bas, a été mis à jour afin de reprendre cette augmentation de capital dans les projections futures du passif de LES FILLES CUISINENT. 

2. OUVERTURE D’UN NOUVEAU RESTAURANT LES FILLES !

LES FILLES sont désormais présentes au BULTHAUP de Woluwé. Ce nouveau comptoir LES FILLES est ouvert depuis Novembre 2021. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur cette enseigne (et les autres enseignes de LES FILLES) sur leur site internet.

UTILISATION PROJETEE DES FONDS

Les fonds levés dans le cadre de la campagne LES FILLES ont permis de combler une partie des besoins identifiés par le management :

  • Optimisation des flux de production (appel à expertises externes) ;
  • Prospection et au déploiement commercial au-delà de la région du grand Bruxelles ;
  • Complément d’investissement en matériel de cuisine ;
  • Création d’un potager LES FILLES, en plein centre de Bruxelles (1180).

Le besoin de financement total est de 300.000 €.

En accord avec LES FILLES CUISINENT, il a été décidé d'ouvrir une nouvelle campagne, complémentaire au Prêt Proxi de 100.000€ destiné exclusivement aux résidents bruxellois, à l'ensemble des Ecco-investisseurs Belges.

Cette nouvelle campagne vise à collecter 200.000 euros et permettra de compléter les besoins de financement identifiés ci-dessus.

Notre analyse

Les Filles II

ACTIONNARIAT DE LES FILLES CUISINENT

Le tableau ci-dessous reprend l’actionnariat de LES FILLES CUISINENT. 

Actionnaires

%

LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES srl

65,27%

FÄRM.COOP

2,67%

SCALE UP

16,05%

Xavier VANPOUCKE

16,01%

Total

100%


LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES, entreprise chargée de la distribution de LES FILLES, détient un peu plus de la moitié du capital de LES FILLES CUISINENT via principalement un apport en nature de l’ensemble de ses activités de production culinaire (apport évalué globalement à 550.000€). Cette société est détenue à hauteur de 65% par Eric Coppieters (fondateur de la Brasserie 28 – client de LES FILLES CUISINENT), et 35% répartis entre Line Couvreur, Catherine Kirszbaum, Edouard Van Baeten et  Olivier Delsart. 

FÄRM est un réseau coopératif de magasins bio principalement établi sur Bruxelles, distributeur des plats préparés par LES FILLES CUISINENT. 

SCALE UP a pour mission de prendre des participations minoritaires dans des sociétés belges non cotées afin de les aider à accroître leur impact sociétal positif et pérenniser leurs performances financières. 

Xavier Vanpoucke est actionnaire et fondateur de la coopérative agricole Les Terres de La Cala, fournisseur principal des légumes bio de les Filles.

EQUIPE (MANAGERIALE) DE LES FILLES CUISINENT

LES FILLES CUISINENT compte 15 ETP dont 11 ETP en production, 2 ETP en plonge/polyvalent cuisine/logistique et livraison, une employée RH/Administratif et une employée commerciale.

Le comité de direction de LES FILLES CUISINENT est composé de:

  • Line Couvreur : Fondatrice/créatrice de LES FILLES ;
  • André Van Hecke : Président du Conseil d'Administration de Les Filles Cuisinent. Il est également administrateur de Brasserie 28 Grand Place, du Cercle des Paraiges, de l'Université des Sciences Alimentaires, du guide Gault&Millau, de Brussels Expo CS. Auparavant, il a été :
    • Directeur des principales mesures d'audience (Sobemap/CIM), notamment de l'audimétrie de 1970 à 1980 ;
    • Membre du Comité de direction de la CLT devenue RTLGroup à Luxembourg, président d'IP France dans les années 90 ainsi que Président de la plupart des filiales du groupe en Europe ;
    • Administrateur délégué du Cercle de Wallonie jusque 2017.
  • Olivier Delsart : CFO (coordination administrative & financière, contrôle de gestion) de LES FILLES CUISINENT

OFFRE / SERVICES DE LES FILLES CUISINENT

L’offre de LES FILLES CUISINENT est issue d’une production culinaire moderne et permettant une capacité importante mais dont les méthodes, procédés et concepts restent artisanaux. Il s’agit de plats préparés carnés ou végétariens, salés et sucrés, 100% bio.

Les fournisseurs sont de proximité, exclusivement biologique et partageant les valeurs de LES FILLES CUISINENT. 

L’offre de LES FILLES CUISINENT est résumée dans un catalogue on-line sur lequel les clients (sites Horeca LES FILLES, magasins bio Färm, revendeurs bio indépendants et clients Horeca) passent commande au quotidien pour une livraison à J+2 (délai le plus court). 

MARCHE CIBLE – VISION ET STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DE LES FILLES CUISINENT

On retrouve principalement 2 secteurs dans la clientèle de LES FILLES CUISINENT : 

  • Les distributeurs de produits bio : tout magasin bio individuel est un client potentiel pour LES FILLES CUISINENT. Ce secteur est pour l’essentiel actuellement limité à Bruxelles et périphérie, le principal client étant la chaine FÄRM (tous les magasins FÄRM suivent les produits LES FILLES CUISINENT). La prospection s’oriente aujourd’hui vers les autres provinces francophones et d’ici 2022 à la Flandre.
  • Le secteur HORECA : nombreux sont les commerces HORECA soucieux de simplifier/réduire leurs opérations de transformation et/ou de préparation culinaires. Ces restaurateurs sont des clients potentiels auprès de LES FILLES CUISINENT pour des produits frais en vrac (prêt à servir). On retrouve actuellement dans ce secteur 2 principaux clients (tous 2 actionnaires du Porteur de Projet) :
    • Les tables d’hôtes/comptoirs LES FILLES – première source de revenu de LES FILLES CUISINENT, reflétant la stratégie des parties prenantes au projet de dissocier la production et distribution de l’offre des FILLES. 
    • La Brasserie 28 va généraliser une offre alimentaire dans ses brasseries, dont LES FILLES CUISINENT sera le principal fournisseur. 

Dans un second temps, LES FILLES CUISINENT entendent produire pour tiers, en version dark kitchen (produits labélisés à l’enseigne du client). 

La capacité de production de l’outil actuel LES FILLES CUISINENT est de 1.000 repas par jour, soit environ 12.500 € de chiffre d’affaires quotidien. Cet objectif est largement en-deçà du potentiel de marché. Lorsqu’un ou plusieurs partenariat dark-kitchen sera effectif, LES FILLES CUISINENT prévoient de tourner en 2 shifts/horaires, permettant alors une capacité de production quotidienne supérieure.

ANALYSE CONCURRENTIELLE, POSITIONNEMENT & DIFFERENCIATION

A l’heure actuelle, le management n’a pas identifié de concurrent direct positionné comme LES FILLES CUISINENT :

  • LES FILLES CUISINENT bénéficie d’une intégration verticale (LES FILLES, Färm et Brasserie 28) ;
  • LES FILLES CUISINENT bénéficie de l’expérience de ses actionnaires, eux-mêmes clients ;
  • LES FILLES CUISINENT dispose d’un atelier de production alimentaire bio unique à Bruxelles ;
  • LES FILLES CUISINENT est le seul à proposer sur Bruxelles une offre de pâtisserie bio et sans gluten.

Le positionnement de LES FILLES se veut milieu à supérieur de gamme, avec des produits de courte date limite de consommation, bio et surtout gourmands. LES FILLES vise une clientèle de proximité et soucieuse d’une alimentation saine, consciente que celle-ci est facteur de santé et d’immunité.

ANALYSE FINANCIERE

Une situation au 30/06/21 du passif de LES FILLES CUISINENT est donnée ci-dessous. 

Tableau 1 - Analyse du passif - LES FILLES CUISINENT

 

 

Projection future 

%

30/06/21

%

Capitaux Propres

10/15

1.098 752,9  € 

40%

917 879,95 € 

42%

Capital 

10

1 702 500,00  € 

 

1 302 500,00 € 

 

Autre

11-12-13

-    € 

 

-   € 

 

Résultat reporté

14

(768 118,09) € 

 

- 384 620,05 € 

 

Subside en capital

15

164 371,00  € 

 

-   € 

 

Dettes

17/49

1 681 947,41  € 

60%

1 281 947,41 € 

58%

Dettes à long terme

17

-    € 

 

-   € 

 

Dette à long terme échéant dans l'année

42

1 250 000,00  € 

 

850 000,00 € 

 

Dettes commerciales

44

302 167,39  € 

 

302 167,39 € 

 

Dette fiscales, salariales et sociales

45

27 780,02  € 

 

27 780,02 € 

 

Autres Dettes

43+46/48

100 000,00  € 

 

100 000,00 € 

 

Comptes de régularisation

492/493

2 000,00  € 

 

2 000,00 € 

 

TOTAL PASSIF

10/49

2 780 700,32  € 

 

2 199 827,36 € 

 

Sur base de la perte attendue au 31/12/21, les capitaux propres de LES FILLES CUISINENT devraient s’élever à 40% du passif de l’entreprise. Il est à noter qu’un subside, un crédit de 100.000€ de Finance & Invest.brussels ainsi qu’un crédit BRUSOC de 100.000€ ont été octroyés en 2021.

Depuis le lancement de la campagne LES FILLES, à destination des citoyens-prêteurs bruxellois (Prêt Proxi), les actionnaires historiques de LFC ont procédé en novembre 2021 à une augmentation du capital de la société de 400.000 euros.

Les investissements liés à l’atelier de production ont été financés via capitaux propres (environ 600.000€) et crédit d’investissement BELFIUS (750.000€). 

L’actif de LES FILLES CUISINENT au 30/06/2021 est repris ci-dessous. On retrouve les investissements liés à l’atelier de production en Immobilisations corporelles. 

Les immobilisations incorporelles concernent principalement l’apport en nature du fonds de commerce de l’activité de production culinaire de LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES. 

TABLEAU 2 - Analyse de l'actif - LES FILLES CUISINENT

 

 

30/06/21

%

Frais d'établissement

20

6 151,70 €

0%

Actif Immobilisés

21/28

2 004 527,34 €

91%

Immobilisations incorporelles

21

643 226,32 €

 

Immobilisations corporelles

22/27

1 360 901,69 €

 

Immobilisations financières

28

399,33 €

 

Actifs circulants

29/58

189 148,32 €

9%

Créances à plus d'un an

29

0,00 €

 

Stock et commandes en cours d'exécution

30/36

66 216,29 €

 

Créances à un an au plus

40/41

-22 721,19 €

 

Placements de trésorerie

50/53

0,00 €

 

Valeurs disponibles

54/58

140 769,22 €

 

Comptes de régularisation

490/1

4 884,00 €

 

TOTAL ACTIF

20/58

2 199 827,36 €

 


Les pertes de l’exercice 2020 et du 1er semestre 2021 s’expliquent principalement par les investissements consentis afin de rendre opérationnel le nouvel outil de production et l’activité de LES FILLES CUISINENT durant la crise sanitaire. La clientèle HORECA de LES FILLES CUISINENT n’a pu reprendre son activité que depuis septembre 2021. 

De plus, pendant l’année 2020, malgré le contexte sanitaire et dans l’attente de la réalisation de l’atelier, LES FILLES CUISINENT ont exploité une activité « à minima » (rue Chapelié à 1050 Bruxelles) afin de répondre aux besoins d’un de ses actionnaires, à savoir le bio-distributeur Färm. 

Cette exploitation en mode « temporaire » était nécessaire commercialement, mais ne pouvait être rentable. Cette situation devant être de (très) court terme, une période de cash-drain (cash-flow négatif) fut acceptée par les actionnaires, et l’établissement de la rue Chapelié fut fermé dès que l’atelier du Vivier d’Oie (chaussée de Waterloo 1250 à 1180 Uccle) fut opérationnel (04/2021). 

Ce modèle d’exploitation temporaire initialement planifié pour 3 à 4 mois, a finalement duré 15 mois pour des contraintes exclusivement dues à la crise sanitaire. 

Durant cette période, le management ne fut pas rémunéré et les charges engagées à minima. En accord avec le propriétaire du bâtiment destiné au nouvel atelier, le paiement du loyer fut suspendu jusqu’à l’ouverture de l’atelier (04/2021).

TABLEAU 3 - Compte de résultat - LES FILLES CUISINENT

 

 

30/06/21

31/12/20

Ventes et prestations

70/76

220 106,86  € 

103 556,02 €

Chiffre d'affaires

70

190 023,78  € 

99 234,67 €

Autres produits d'exploitation

74

30 083,08  € 

4 331,35 €

Approvisionnements, marchandises, services et biens divers

60/61

(323 993,49) € 

-140 055,10 €

Frais de personnel

62

(163 640,76) € 

-68 333,00 €

Amortissements, réductions de valeur et provisions pour risques et charges

63

 

-5 828,24 €

Autres charges d'exploitation 

64

(435,50) € 

-1 058,07 €

Bénéfice (perte) d'exploitation

9901

(267 962,89) € 

-111 738,39 €

Produits financiers 

75

2,06  € 

84,57 €

Charges financières

65

(4 443,06) € 

-562,34 €

Bénéfice (perte) de l'exercice avant impôt

9903

(272 403,89) € 

-112 216,16 €

Bénéfice (perte) de l'exercice   

9904

(272 403,89) € 

-112 216,16 €

Bénéfice de l'exercice à affecter

9905

(272 403,89) € 

-112 216,16 €

Les projections futures des revenus (2021-2025) de LES FILLES CUISINENT sont reprises ci-dessous. Les chiffres repris en 2021 concernent du réalisé jusqu’à fin septembre 2021 puis des projections jusque la fin de l’année.

Les facteurs clés dans l’atteinte des objectifs de revenus de LES FILLES CUISINENT sont :

  • La reprise de l’activité précovid des différentes enseignes LES FILLES. Les projections se basent sur les revenus historiques des différentes entités (chiffre d’affaires de 2019). Le management anticipe que les enseignes LES FILLES représenteront à terme un peu plus de la moitié du chiffre d’affaires de l’atelier de production. LES FILLES compte ouvrir une nouvelle enseigne (comptoir) en septembre 2022, ce qui justifie une prévision supérieure dès 09/2022 avec objectif de 45.000 € mensuel pour cette enseigne.
  • La capacité du management à développer les partenariats avec des revendeurs bio, qui représente le gros axe de développement poursuivi aujourd’hui par LES FILLES CUISINENT. Ce poste sera déterminant dans la rentabilité future de l’entreprise. 

Bien que les revenus futurs dépendent in fine de la demande B2C pour ces plats préparés, il est bon de noter que la majorité des revenus projetés par le management concerne des partenariats déjà établis avec les actionnaires de LES FILLES CUISINENT, reprenant des objectifs en ligne avec les résultats historiques des enseignes LES FILLES.

Les projections futures du compte de résultats sont repris ci-dessous. Les chiffres repris en 2021 concernent du réalisé jusqu’à fin septembre 2021 puis des projections jusque la fin de l’année. 

Tableau 4 - Projection future du compte de résultat de LES FILLES CUISINENT

 

Année 2021

Année 2022

Année 2023

Année 2024

Année 2025

Chiffre d'affaires

774.631,2  € 

2 046 927,4€

2 382 531,7  € 

3 208 000,0  € 

3 623 000,0  € 

Achats - Approvisionnements - Δ Stock

(334999,4)€ 

(752 601,9)€

(829 089,4) € 

(1 185 500,0) € 

(1 357 500) € 

MARGE BRUTE

439 631,8 € 

1 294 325,5  € 

1 553 442,3  € 

2 022 500,00  € 

2 265 500€ 

MARGE BRUTE (%)

57%

63%

65%

63%

63%

SERVICES ET BIENS DIVERS

(526 075,82) € 

(582 750,00) € 

(582 000,0) € 

(624 500,00) € 

(640 500,00) € 

Frais de personnel

(478 292,06) € 

 (692 600,1) € 

(770 395,5) € 

(839 800,0) € 

(933 500,00) € 

Frais de personnel / Chiffre d'affaires

62%

34%

32%

26%

26%

EBITDA

(564 736,05) € 

18 975,35  € 

201 046,8  € 

558 200,00  € 

691 500,00  € 

Amortissements

 (69 000,00) € 

 (138 000,00) € 

(138 000,00) € 

(138 000,00) € 

(138 000,00) € 

Autres charges d'exploitation & taxes

 (4 035,50) € 

 (14 400,00) €

(14 400,00) €

(14 400,00) €

(14 400,00) €

RESULTAT D'EXPLOITATION

(637 771,55) € 

(133 424,6)  € 

48 646,8  € 

405 800,00  € 

539 100,00  € 

RESULTAT FINANCIER

 (18 130,38) € 

 (36 000) €

(36 000,00) €

(36 000,00) €

(36 000,00) €

RESULTAT AVANT IMPOT

(655 901,93) € 

-169 424,6  € 

12 646,8  € 

369 800,00  € 

503 100,00  € 

IMPOT

 -    € 

 -    € 

- €

(10 000,00) €

(75 000,00) € 

RESULTAT NET

(655 901,93) € 

-169 424,6  € 

12 646,8  € 

359 800,00  € 

428 100,00  € 


Le management vise un ratio de marge brute de 63% à partir de 2022. Pour y arriver, le facteur clé sera une bonne gestion des stocks de matières premières, en évitant un maximum les pertes alimentaires. 

Le management est également en train de finaliser l’implémentation d’un ERP, dont l’objectif est de permettre une optimisation des processus de production. 

Le poste ‘Services et biens divers’ concerne en grande partie le loyer du bâtiment exploité, les charges liées à l’exploitation du bâtiment (entretien, eau, gaz, électricité) et la rémunération du management. 

Les frais de personnel concernent actuellement 15 ETP. Le développement de l’activité invitera au recrutement progressif de 2 ETP par trimestre dès l’automne 2021.

LES POINTS FORTS DU PORTEUR DE PROJET ET DE SA LEVEE DE FONDS 

  • La complémentarité et l’historique des actionnaires du Porteur de Projet. L’actionnariat est un bel exemple d’intégration verticale, la quasi totalité des actionnaires étant impliqué en tant que fournisseur/client de LES FILLES CUISINENT. Xavier Vanpoucke, via Les Terres de la Cala, est un fournisseur de légumes bio du Porteur de Projet. Färm, Brasserie 28 et LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES sont les principaux clients de LES FILLES CUISINENT, convaincus par l’offre de produits bios de l’atelier. 
  • Les connaissances et l’incontestable expérience de Line Couvreur sur le marché bio.
  • La notoriété de la marque LES FILLES, déjà présente sur le marché bruxellois depuis maintenant 10 ans. Les opportunités de développement sur ce marché, portée par la demande accrue des consommateurs du mieux manger, sont nombreuses.

LES POINTS D’ATTENTION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SA LEVEE DE FONDS

  • Le passage de petite activité mixte de production et distribution (ancien business model de LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES) à un outil de production de taille nettement plus important qui oblige à de nombreux changements d’habitudes de travail.
  • L’incertitude quant à la pleine reprise du secteur horeca, secteur particulièrement touché suite à la crise sanitaire, qui constitue une partie de la clientèle de LES FILLES CUISINENT. Le covid a eu un impact sur le planning initial de ce projet, impactant considérablement les exercices comptables 2020 et 2021, avec une perte reportée au 30/06/21 de 384.620,05€.
  • Dans le cadre du Prêt Proxi, le Porteur de Projet dispose de la faculté de rembourser anticipativement le prêt.  

RÉSUMÉ DE L'ANALYSE DE LES FILLES CUISINENT PAR ECCO NOVA

Ecco Nova analyse les PME durables sur 2 volets :

  • Vérification de la démarche de durabilité du Porteur de Projets.
  • Analyse financière du Porteur de Projets sur base de critères de présélection. Ensuite, nous effectuons un Due Diligence pour nous assurer de la solvabilité future de l'entreprise. 

VÉRIFICATION DE LA DÉMARCHE DE DURABILITÉ DU PORTEUR DE PROJETS

LES FILLES CUISINENT est une PME durable par nature de par son activité de production de solutions de repas salés / sucrés 100% bio. 

Son activité participe à établir des modes de consommation et de production durable (ODD 12).

EXPLICATION DU DUE DILIGENCE EFFECTUÉ POUR L'ENTREPRISE LES FILLES CUISINENT

Ecco Nova a analysé les éléments suivants dans le cadre du Due Diligence de LES FILLES CUISINENT :

  • Un plan financier détaillé (projection 2021 2025)
  • Une présentation détaillée de l’entreprise
  • Les états financiers historiques de LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES  et les états financiers au 31/12/20 et au 30/06/21 de LES FILLES CUISINENT
  • Les conventions de crédit BELFIUS et BRUSOC
  • Le rapport du réviseur suite à l’apport en nature de 600.000 €

Après analyse du dossier par l'analyste projet, la demande de financement a été présentée à l'équipe. 

Ecco Nova a émis un avis favorable pour la levée de fonds de LES FILLES CUISINENT pour, entre autres, les raisons suivantes :

  • L'intégration verticale offerte par les actionnaires ;
  • Les connaissances et l’incontestable expérience de Line Couvreur sur le marché bio ;
  • La notoriété de la marque LES FILLES, déjà présente sur le marché bruxellois depuis maintenant 10 ans ;
  • La tendance positive du marché belge pour les produits bios, confirmée par la croissance de l’activité de LES FILLES depuis le lancement il y a 10 ans.

NOTRE ANALYSE

Il vous est recommandé de ne prêter que les montants correspondant à une fraction de votre épargne disponible et de minimiser votre risque en diversifiant vos prêts au maximum.

Les risques détaillés sont disponibles dans la note d'information à télécharger sur cette page.


Nous analysons les critères techniques et financiers les plus importants. Chaque critère reçoit une note de 1 à 5 qui est pondéré en fonction de son importance. Notre canevas d'analyse explique comment nous les avons évalués. Nous établissons enfin un "score de risque" allant de 1 (risque très faible) à 5 (risque très élevé).

Description des principaux risques, spécifiques à l’offre concernée, et de leur effet potentiel sur l’émetteur, l’éventuel garant, le sous-jacent et les investisseurs. 

1. Risques propres à l’émetteur ECCO NOVA FINANCE

  • Risque de ne pas obtenir le remboursement intégral ou partiel des capitaux prêtés à ECCO NOVA FINANCE et/ou des intérêts contractuels en cas de défaillance du Porteur de projets
  • Risque de perte totale ou partielle du capital en raison de l’insolvabilité d’ECCO NOVA FINANCE

2. Risques liés aux instruments de placement offerts, spécifiques à l’offre concernée

  • Risques liés à l’activité de LES FILLES CUISINENT SRL (LFCR) 
    • Les risques liés à l’exploitation et les risques financiers de LES FILLES CUISINENT comprennent : 
      • Sa capacité à gérer la croissance projetée de son activité ;
      • Une tension sur les marges de ses plats préparés liées à la concurrence sur le marché ;
      • Le risque de liquidité dû à une augmentation du besoin en fonds de roulement ;
      • Une demande insuffisante pour lui permettre de rentabiliser les investissements consentis dans le nouvel atelier de production. 
      • Une demande insuffisante pour atteindre la taille critique à atteindre (volume de plats préparés) afin de lui permettre de rentrer dans ses frais fixes et donc atteindre son seuil de rentabilité ;
      • L’incertitude quant à la pleine reprise du secteur horeca, secteur particulièrement touché suite à la crise sanitaire, qui constitue une partie de la clientèle de LES FILLES CUISINENT. Le covid a eu un impact sur le planning initial de ce projet, impactant considérablement les exercices comptables 2020 et 2021 avec une perte reportée au 30/06/21 de 384.620,05€.
      • Le passage de petite activité mixte de production et distribution (ancien business model de l’actionnaire LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES) à un outil de production de taille nettement plus important qui oblige à de nombreux changements d’habitudes de travail ainsi qu’aux contraintes liées à la certification AFSCA d’un préparateur culinaire.
    • Devant ces risques, les mesures d’atténuations sont les suivantes :
      • Intégration verticale offerte par les actionnaires. Xavier Vanpoucke, via Les Terres de la Cala, est le un producteur de légumes bio de LFC. Färm, Brasserie 28 et LES FILLES PLAISIRS CULINAIRES comptent parmi les clients de LFC, convaincus par l’offre de produits bio de l’atelier ;
      • Financement du fonds de roulement via un prêt de 100.000€ auprès de BRUSOC et d'une augmentation de capital de 400.000€ ; 
      • Prospection auprès de revendeurs bio afin de diversifier les sources de revenus. Les opportunités de développement sur ce marché, portée par la demande accrue des consommateurs finaux, sont nombreuses.
      • Optimisation des processus de production via l’implémentation d’un ERP.
  • En outre, les risques suivants ont également été identifiés et sont décrits ci-dessous :
    • Risques liés aux parties prenantes 
    • Risque crédit relatif aux clients de LFC
    • Risques liés à l’endettement  de LFC
  • Risques principaux propres à l’instrument de placement offert
    • Remboursement anticipé
    • Non liquidité 
    • Subordination 
    • Absence de garanties

3. Ces risques peuvent affecter la solvabilité et la liquidité de l’émetteur ce qui expose les investisseurs aux effets potentiels suivants :

  • Risque de perte partielle ou totale de capital
  • Risque de défaut ou de différé de paiement des intérêts
  • Toute hausse des taux d’intérêts pendant la durée d’immobilisation des sommes investies peut entrainer une perte d’opportunité

Notre analyse conclut à un niveau de risque 3. Les détails de ce scoring se trouvent en annexe de cette note d’information.

Modalités

Les Filles II

ECCO NOVA FINANCE

Le financement de ce projet est réalisé via Ecco Nova Finance, le véhicule de financement d’ECCO NOVA. Son rôle est d'accorder des prêts aux porteurs de projet sur la base des fonds levés auprès des investisseurs qui déterminent eux-mêmes le porteur de projet qu'ils souhaitent financer. Le rendement de leur investissement est uniquement fonction du rendement offert par le porteur de projet au titre du prêt octroyé par le véhicule. Chaque prêt accordé à un même porteur de projet est logé dans un compartiment distinct dans le patrimoine d'Ecco Nova Finance. Ecco Nova Finance ne permet aucune mutualisation des risques entre les différents prêts qu'elle accorde et ne doit pas être confondu avec un organisme de placement collectif de type Fonds Communs de Placement (FCP) ou Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV). Consultez notre FAQ pour en savoir plus sur Ecco Nova Finance.

SUBORDINATION

Le remboursement du sous-jacent de cette offre est subordonné aux crédits bancaires actuels et futurs de LES FILLES CUISINENT. 

FACULTÉ DE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ

Le Porteur de Projet dispose de la faculté de rembourser totalement ou partiellement le prêt. 

SURETÉ(S)

Aucune garantie de quelque sorte que ce soit n’est adossée à l'instrument de placement offert.

TYPE D'INVESTISSEMENT

Il s'agit d'un prêt standardisé subordonné de minimum 500 € et de maximum 20.000 €  avec faculté de remboursement anticipé.

CONDITION(S) SUSPENSIVE(S)

Si le seuil de réussite n’a pas été atteint le 15/12/2021 à 23h59, les Investissements déjà versés sur le compte bloqué au nom du Porteur de projet seront remboursés aux investisseurs.

PRÉCOMPTE MOBILIER

Le précompte mobilier s'applique sur les intérêts perçus pour les prêts réalisés par des personnes physiques dont la résidence fiscale est en Belgique. Cette taxe, à l’heure actuelle de 30 %, est prélevée à la source et est libératoire, cela signifie que le porteur de projet se charge de déclarer et prélever la taxe. Vous recevez donc le montant de l'échéance nette d'impôt.

Par défaut, vous n'avez donc aucune démarche à réaliser dans le cadre de votre déclaration d'impôt.

Pour les personnes morales  en Belgique, aucun prélèvement à la source n'est organisé. Il incombe à ces investisseurs de déclarer leurs prêts. 

Enfin, pour les personnes physiques qui n'ont pas leur résidence fiscale en Belgique, deux options vous sont proposées lors de votre investissement.

  • Soit vous choisissez un prélèvement à la source, dans ce cas la fiscalité est similaire à celle des résidents fiscaux Belges
  • Soit vous déclarez prendre la responsabilité de déclarer vos prêts là où se trouve votre résidence fiscale. 

DIVERS

  • En investissant sur Ecco Nova, vous réalisez un prêt. Vous n'êtes donc pas coopérateur ou actionnaire et ne percevez pas de dividendes mais des intérêts.
  • En cliquant sur "investissez" vous êtes invités à simuler un investissement. Après avoir vérifié vos données personnelles, vous pouvez confirmer votre investissement. Nous vous envoyons dans la foulée les instructions de paiement par e-mail. Nous vous invitons à vérifier vos courriers indésirables. 
  • Le compte en banque sur lequel vous devez payer votre investissement peut changer d'une campagne à l'autre. Nous vous invitons à y prêter attention. 
  • Pour cette campagne, le compte sur lequel verser votre investissement se terminer par -3427
  • Vous pouvez à tout moment consulter l'ensemble de vos prêts en vous connectant dans la section "Mes investissements" de votre compte.
  • La date de souscription se trouve dans l'en-tête de votre titre de créance.
  • Seuls les frais administratifs s'élevant à 15 euros TVA comprise sont dûs à Ecco Nova par le PRETEUR pour cette opération.
  • Les tableaux d'amortissements affichés sur Ecco Nova mais aussi dans la note d'information et dans les titres de créance affichent toujours des montants d'intérêts bruts.

Les modalités détaillées sont disponibles dans la note d'information à télécharger sur cette page.

Vidéo

Plan